Du poulet à l’arsenic – Lambda Quick Debunk

Il est indéniable que parfois, on nous ment. Souvent même, je pense.

Il est de ces personnes qui pensent savoir que, si une vérité existe, alors elle est forcément cachée. Après tout, on ne peut pas leur en vouloir, soyons logiques : Si le mensonge existe, c’est nécessairement pour cacher une « vérité » , sinon quel est l’intérêt du mensonge ? Donc, si à toute information correspond une vérité, alors toute information est forcément liée à un mensonge. Soit par intérêt, soit par omission ou que sais-je encore.
Maintenant que cela est dit, mettons cartes sur table : ces personnes (qui voient le mensonge partout) oublient dans leur démarche que la « vérité » , s’il existe une telle chose, peut aussi se présenter seule, nue, pour peu qu’on daigne se mettre quelques coups de règle sur le bout des doigts, avec un petit peu de méthode.

Pour le moment, nous n’avons pas trouvé mieux que la méthode scientifique pour se rapprocher au maximum de cette « vérité » . Bien sûr, cette méthode a forcément ces défauts, croire le contraire serait complètement absurde, mais n’est-ce pas le propre de la croyance, d’être absurde…
Cependant cette méthode est, à ma connaissance, la seule capable d’expliquer comment fonctionne le réel sans faire appel à autre chose que le réel.
Dit comme ça, rien d’extraordinaire, cela ressemble même à une tautologie, mais justement ! Rien d’extraordinaire, c’est le bon terme !
Est-ce extraordinaire, aujourd’hui, de donner rendez-vous à un ami par internet, d’entrer son adresse dans votre GPS, et de prendre votre voiture pour vous rendre chez lui ? On oublie trop souvent que oui, il y a un siècle, toutes ces choses n’étaient même pas imaginables, et pourtant la méthode scientifique nous a donnée les outils pour pouvoir accomplir ces petits miracles extraordinaires, au quotidien.
Paradoxalement, ce sont aussi les outils qui découlent de cette méthode, qui permettent maintenant à n’importe quel individu, d’aider à la propagation de rumeurs (fondées ou non) dans toute sa sphère d’amis, à une vitesse proche de celle de la lumière (vitesse qui fut calculée, elle aussi, avec le concours de la méthode susnommée).

Sur les réseaux sociaux, chercher la vérité sans appliquer de méthode, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Pire encore : avec le nombre gargantuesque de moyens différents d’accès à l’information, c’est comme chercher une seule et unique aiguille dans un nombre incalculable de bottes de foin.
Mais heureusement, la méthode scientifique, c’est-à-dire : L’application du doute méthodique et la recherche systématique de l’erreur peut, là encore, nous donner une sorte de « détecteur de métaux » pour nous aider à trouver, dans quelle botte de foin, on peut raisonnablement penser qu’une aiguille puisse être dissimulée.

J’ai essayé, dans cette vidéo, d’appliquer au mieux cette méthode, et de la faire en direct, sans écriture, avec le minimum de montage, pour vous montrer qu’appliquer cette méthode est beaucoup plus simple que cela en a l’air. Et je pourrais même utiliser cette même méthode pour questionner, à mon tour, ma propre vidéo. Par exemple, je pourrais vous dire qu’une erreur s’est glissée dans le chiffre de la dose létale d’arsenic, (le premier chiffre cité est la dose toxique par injection et le calcul qui suit est aussi fait avec les doses toxiques et non les doses létales. My bad…), qu’avec un peu de recul j’aurais pu remarquer que l’étude et l’article d’USA Today datent respectivement de 2011 et 2013 et que donc le titre « La FDA reconnaît ENFIN que la viande de poulet contient de l’arsenic cancérigène » n’est donc utilisé que par sensationnalisme puisque publié au moins 4 ans plus tard.
Mais le propos, c’est plus de vous transmettre ces méthodes pour que vous-même, puissiez (en respectant les limites de la bienséance) me faire à votre tour ces critiques qui, si elle sont constructives, me permettront à l’avenir de tenter de ne plus reproduire les mêmes erreurs. Puisque vous avez lu ce texte jusqu’au bout, bouclons la boucle avec un conseil : Les sources sont importantes, si vous tombez sur un article qui ne cite pas la moindre source, vous pouvez légitiment douter des informations qu’il contient. Ainsi, si vous doutez de mes propos dans cette vidéo, vous pouvez consulter les sources grâce aux liens sous la vidéo.

Sources :
http://www.naturalnews.com/032659_arsenic_chicken.html [en anglais]

https://www.vivons-mieux.com/la-fda-reconnait-enfin-que-la-viande-de-poulet-contient-de-larsenic-cancerigene/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Intoxication_%C3%A0_l%27arsenic

https://ehp.niehs.nih.gov/1206245/ [en anglais]

https://usatoday30.usatoday.com/money/industries/food/2011-06-08-fda-chicken-arsenic_n.htm [en anglais]

 

Et pour aller un peu plus loin : https://www.fda.gov/animalveterinary/safetyhealth/productsafetyinformation/ucm257540.htm [en anglais, Merci à Laurent Mousson]

 

Un grand merci à Mink Nobel pour la correction.

Leave a Reply